Hoi An, la ville des lanternes

09/03/2017 - Pays : Vietnam - Imprimer ce message

De Ho Chi Minh (Saïgon), nous avons pris un vol pour rejoindre Hoi An, une ville dont nous avions entendue tant de bien que nous avons réservé pour six nuits.  Nous n'avons pas été déçus mais plutôt séduits au-delà de nos attentes.

La vieille ville n'est pas autorisée aux voitures si bien qu'il est agréable de s'y balader en dépit des motos, pas si nombreuses.  Les photos seront plus éloquentes que les descriptions qu'on peut faire d'Hoi An, classée au patrimoine mondiale de l'Unesco: les murs jaunes, les rues décorées de lanternes, les boutiques et galeries d'art, les bons restaurants, la rivière et ses bateaux aux couleurs vives, les ponts, les bâtiments historiques, les pousse-pousse, tout contribue à faire de la ville un joyau.

À partir d'Hoi An, nous avons fait une excursion de "groupe" (4 personnes, 2 guides) dans la campagne environnante avec ses ponts de bambous menacés par chaque crue des eaux.  Une très belle journée où nous avons été impressionnée en particulier par deux dames.  L'une, qu'on appelle "grand-ma", a 92 ans.  Que fait-elle toute la journée ? Elle travaille !  Accroupie, elle tisse des tapis de jonc avec son gendre.  Elle s'interromp quand c'est requis pour aller faire une démonstration de tamisage du riz dans le cours de cuisine que donne sa petite fille.  Une force de la nature dans un corps minuscule.  L'autre, c'est une dame de 65 ans musclée comme pas possible mais grosse comme un pou et qui toute la journée, grimpe dans un bateau panier.  Ces minuscules embarcations servent à se déplacer pendant les inondations. La dame en fait la démonstration aux touristes en accompagnant chacun pour faire un essai. Et elle chante, fait le clown, amuse la galerie sans parler anglais ou français.  Un moment bien sympathique.

La journée nous a aussi permis de comprendre comment fonctionne la pêche, qui assure le gagne-pain de plusieurs familles. Puis nous avons traversé des bassins destinés à la culture de crevettes.  Il y a aussi l'agriculture et la culture du riz, une activité qui évolue vers le modernisme et remplace de plus en plus l'humain par les moissonneuses-batteuses.  

Nous sommes retournés à la campagne pour notre dernier cours de cuisine asiatique.  Celui-là était so-so sur les apprentissages mais c'est toujours une activité agréable pour les à-côté.  La visite du marché était encore une fois très intéressante.  La demie-heure de bateau pour nous y rendre bien plaisante. La découverte des spécialités locales aident à déchiffrer les menus. La rencontre avec les gens venus d'ailleurs, cette fois-ci Allemagne, Nouvelle-Zélande, France, Saskatchewan, nous enchante toujours.

 À Hoi An, la grosse affaire, ce sont les centaines de tailleurs qui peuvent vous confectionner habit, chemisier, robe du soir ou vêtements de ville en 24 heures.  Il y en a partout et le magasinage est à peu près inévitable.  Ensuite, ce sont les lanternes.  Elles sont toutes plus jolies les unes que les autres et lorsque les boutiques s'illuminent le soir, on ne peut résister.  Elles sont faites à la main, devant nos yeux, en soie souvent.  Puis il y a les tours en bateau sur la rivière pour admirer la ville autrement.

Petite anecdote - Nous vous avions brièvement parlé du couple d'Ahuntsic qui visite l'Asie avec leurs quatre filles de 6 mois à 6 ans.  Leur noms sont Antoine et Karine et c'était à Siem Reap, Auberge Mont-Royal.  La chance de les croiser ailleurs était mince: plans de voyage différents, grandes villes... Dans un ville de 8 millions d'habitants comme Phnom Penh, nous sommes tombés face-à-face.  Wow ! Quel hasard ! On se raconte, on se resouhaite bonne chance bye. À Saïgon, population de 10 millions, qui se trouve soudainement devant nous? Antoine, Karine et la marmaille ! "Ah! Vous veniez au Vietnam!?". On jase et on se souhaite encore bonne chance bye.  Alors vous nous voyez venir:  Eh oui, encore à Hoi An, plus petite mais pleine de touristes.  Alors là, on a passé la soirée ensemble.  On avait vraiment l'impression de retrouver des amis !  Avoir été au Québec, on aurait acheté un 6/49 ! Nous nous rendons maintenant à Hanoï, nous n'osons croire que ça arrivera encore !

Le monde n'est pas juste beau, il est plein de surprises ! 


Imprimer ce message
Syndication :
Par Lorraine
le 18/03/2017 à 01:08:39
Wow! Tellement beau voyage et intéressant! Merci de partager!!
Par Yves O
le 19/03/2017 à 14:26:50
Vous nous donner vraiment le goût de retourner en Asie du Sud-Est.
Par Pierre
le 19/03/2017 à 14:58:09
Et si ça te tente, on partagera de bonnes adresses avec vous autour d\'un bon petit souper !
Par Jacinthe
le 22/03/2017 à 03:25:01
Et bien maintenant, je comprends mieux pourquoi beaucoup de gens choisissent de voir le Vietnam. Vraiment beau !
Superbes photos !

Laisser un commentaire

Copyright © Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.